You are currently viewing La Guignolée des Médias plus pertinente que jamais

La Guignolée des Médias plus pertinente que jamais

Mont-Laurier, le lundi 29 janvier 2024 – C’est avec enthousiasme qu’a été annoncé la reprise de la Guignolée des médias au profit de Centraide Hautes-Laurentides et Moisson Laurentides, initialement prévue le 7 décembre à Mont-Laurier, et qui sera reprise le jeudi 22 février prochain.

Rappellons que ce changement a été motivé par la situation préoccupante liée à la digue Morier dans la MRC Antoine-Labelle, exigeant une réponse solidaire en soutien aux personnes évacuées. Dans ce contexte d’urgence, Moisson Laurentides et Centraide Hautes-Laurentides avaient pris la décision de reporter la collecte sur rue de la Guignolée des médias, permettant ainsi de mobiliser toutes les énergies sur la situation de crise en cours en décembre dernier.

Bien que la situation d’urgence ait été gérée avec succès, Centraide Hautes-Laurentides et Moisson Laurentides reconnaissent l’importance de maintenir cet événement majeur et essentiel dans Antoine-Labelle pour soulager la faim dans notre communauté.

Les organismes bénéficiaires ont exprimé d’une même voix être heureux que la situation ait été prise en charge et que tous les habitants aient pu réintégrer leur domicile en toute sécurité. « Il est temps de continuer la tradition en réitérant la présentation de cet événement, qui supporte les personnes souffrant d’insécurité alimentaire sur le territoire » ont souligné les organisateurs.

Pour une deuxième année consécutive, c’est sous la coprésidence de l’entrepreneure en communication et consultante, Julie Auger, et de Martin Clément, propriétaire de Lebeau Vitres d’auto et président de la Chambre de commerce de Mont-Laurier, que se tient l’événement reporté. Celui-ci permettra d’amasser des denrées non périssables ainsi que des dons en argent afin de soutenir une partie de la population aux prises avec l’augmentation du coût de la vie qui tarde à se résorber malgré les actions mises en place pour la contenir.

À l’unisson, Julie Auger et Martin Clément ont mentionné que « dans l’Autre Laurentides, les gens sont très généreux et solidaires. Le succès de la Guignolée des médias des dernières années en est la preuve. »

« Les besoins sont bien présents tout au long de l’année et nous pouvons faire une réelle différence et démontrer notre bienveillance envers les gens qui ont faim. Joignez-vous à nous et donnons généreusement ! » ont-ils clamé.

Le déroulement du 22 février en détails

Les automobilistes croiseront les barrages routiers habituels dans la Ville de Mont-Laurier et pourront contribuer de façon traditionnelle en argent comptant. L’utilisation d’un code QR pour téléphone intelligent et don en ligne sera aussi disponible. De leur côté, les deux coprésidents effectueront la tournée des commerçants au cours de la journée, alors qu’ils seront respectivement accompagnés de représentants des médias à bord des véhicules promotionnels de la radio CFLO et de Médialo L’Info de la Lièvre.

Une centaine de bénévoles mettront la main à la pâte pour s’assurer que cette importante activité se déroule rondement tout au long de la journée. Les organismes bénéficiaires, Moisson Laurentides et Centraide Hautes-Laurentides, vous invitent à participer généreusement à cette importante journée et à démontrer votre solidarité envers celles et ceux pour qui le quotidien est un défi en soi.

Annie Bélanger, directrice générale de Moisson Laurentides, a rappelé que la faim continue de gagner du terrain dans la région des Laurentides. « Les résultats du dernier bilan faim démontrent une augmentation de la demande d’aide alimentaire de 10 %. La proportion des enfants ayant recours à nos services a littéralement explosé en enregistrant une hausse de 30 % pour les services de dépannage alimentaire et plus de 121 % de hausse pour les services de repas. Plus que jamais, l’inflation qui nous affecte tous et qui engendre une hausse du prix du panier d’épicerie a un impact direct sur la qualité de l’alimentation des personnes démunies et des ménages à faible revenu. Nous avons besoin de votre aide. Si vous le pouvez, soyez nombreux à donner le 22 février prochain. »

Pour sa part, Laure Voilquin, directrice Développement et partenariats de Centraide Hautes-Laurentides, a soulevé le point du prix et de la rareté des logements qui, au même titre que la nourriture, a pris une pente ascendante vertigineuse. Mme Voilquin a précisé que le logement est devenu, et de loin, « la dépense la plus importante des personnes en situation de pauvreté, et elle n’est pas compressible. Lorsqu’il est trop élevé, le coût du logement hypothèque la qualité de vie et met en péril la capacité des personnes et des familles à répondre à d’autres besoins de base comme l’alimentation. 28 % des ménages locataires de la MRC dépensent 30 % ou plus de leur revenu pour se loger. C’est en gardant en tête ces chiffres fort révélateurs que Centraide travaille en amont, de concert avec ses organismes partenaires, pour mettre en place des initiatives qui favoriseront la reprise du pouvoir d’agir. »

En conclusion, l’organisation a tenu à remercier ses nombreux bénévoles et généreux donateurs, les commerçants participants, les commanditaires et les médias, tous mobilisés pour favoriser la sécurité alimentaire dans la MRC Antoine-Labelle.

-30-