Les Centraide du Québec lancent un vaste appel à la générosité  pour les populations vulnérables

Les Centraide du Québec lancent un vaste appel à la générosité pour les populations vulnérables

Val-d’Or le 9 septembre 2020 — Un vaste appel au soutien des personnes vulnérables est lancé aujourd’hui par les Centraide du Québec qui démarrent leur campagne de collecte de fonds dans 18 régions sous le thème « Ici, avec cœur ». Ce grand mouvement de solidarité représente un soutien essentiel pour les 1 500 organismes communautaires associés à Centraide qui offrent des services de première nécessité à plus de 1,5 million de Québécois.es.

« Si le déconfinement nous donnait de l’espoir, la bataille est loin d’être gagnée. Le retour à la vie normale est semé d’embûches pour de nombreuses personnes souvent déjà démunies et pour celles faisant face à une nouvelle réalité plus précaire. La campagne de collecte de fonds 2020 qui démarre aujourd’hui est cruciale pour Centraide. Les besoins étaient grands avant la pandémie et le sont encore plus maintenant.

Centraide, par son expertise, son agilité et sa connaissance des enjeux sociaux, est plus que jamais pertinent pour le mieux-être de nos communautés », a mentionné la directrice régionale de Centraide ATNQ, Mélanie Perreault.

La population régionale est invitée à poursuivre leurs efforts de générosité

Selon un sondage Léger réalisé en juillet pour l’Institut Mallet[1], les Québécois.es ont été généreux.euses depuis le début de la pandémie et ont donné à 71 %. Au cours des six prochains mois, 78 % avancent une intention de faire un premier don, ou un don supplémentaire.  Nous vivrons des moments cruciaux pour la survie du milieu communautaire. Ce dernier vient en aide aux personnes vulnérables, dont la fragilité est exacerbée par la crise, et à ceux et celles qui ont soudainement basculé dans la précarité. Nous devons poursuivre cet élan collectif de générosité.

Il faut dire que le taux de chômage est demeuré à près de 10 % en juillet et les demandes dans les banques alimentaires sont source d’inquiétude alors qu’elles ont jusqu’à triplé dans les derniers mois. Les personnes vulnérables ont été particulièrement touchées par la crise sanitaire, sociale et économique. La COVID-19 a creusé davantage les inégalités sociales déjà existantes. Par ailleurs, la situation a aussi mis en lumière la précarité dans laquelle vivent beaucoup de travailleurs.euses pauvres, pourtant essentiels.les à notre société. S’ils.elles parvenaient avant la crise à combler leurs besoins de base, nombreux.ses sont ceux et celles qui ne peuvent plus joindre les deux bouts. Un nombre croissant de personnes ont besoin du soutien du milieu communautaire et les problèmes sociaux auxquels elles font face se sont aggravés.

Un réseau d’entraide prêt à répondre aux défis

Face à la crise, les Centraide du Québec ont répondu présents. Des fonds d’urgence ont été créés partout dans la province. Les différents paliers de gouvernement, ainsi que des fondations reconnues, des entreprises et des donateurs.trices ont fait confiance à l’expertise de Centraide pour allouer les fonds là où se trouvent les besoins.

Centraide Abitibi Témiscamingue et Nord-du-Québec (ATNQ) a démontré sa connaissance des besoins sur le terrain et sa rapidité d’agir en versant la somme de 618 000 $ aux organismes de son réseau. Grâce à cet appui, ces derniers ont pu revoir à vive allure leurs services et leur fonctionnement pendant la crise. Plusieurs d’entre eux sont cependant restés fragilisés et sont inquiets pour l’avenir. La majorité des organismes connaissent un manque à gagner, doivent revoir leurs opérations, soutenir des dépenses reliées aux nouvelles normes sanitaires et faire face aux besoins qui explosent.

La campagne 2020 comportera son lot de défis, mais ensemble nous pouvons agir, ici, avec cœur, et faire une différence dans nos communautés. Plus que jamais, le réseau des Centraide compte sur le soutien et la générosité de ceux et celles qui peuvent donner pour appuyer l’indispensable filet social que représentent nos organismes communautaires.

Dans la région, c’est le Tournoi de golf des directeurs de mines tenu à Val-d’Or demain qui marquera le début de la campagne. « Nous sommes choyés de pouvoir compter depuis 7 ans sur la participation des grandes minières et de leurs directeurs, ainsi que des entreprises qui gravitent autour du monde minier et qui contribuent à la réussite de cet événement. C’est essentiel pour nous d’être entourés de gens qui ont à cœur la cause » explique la directrice régionale de Centraide ATNQ, Mélanie Perreault. Les participants et les partenaires sont attendus demain à cette édition bien spéciale du tournoi de golf revue et améliorée, mais aussi adaptée aux règles de distanciation en raison de la pandémie. Plus d’informations sont à venir au sujet de l’événement

Par ailleurs, le dévoilement du nouveau cabinet de campagne composé de personnes d’influence, engagées et mobilisées dans divers secteurs d’affaires de la région, se fera en octobre. Ce cabinet permettra à l’équipe de Centraide de consolider certains partenariats et d’en créer de nouveaux.

– 30 –

À propos du mouvement Centraide : Toutes les régions du Québec sont desservies par les Centraide et chacun d’eux recueille des dons sur son territoire pour les y investir afin d’agir sur la pauvreté et l’exclusion sociale. Les Centraide soutiennent environ 1 500 organismes et projets communautaires qui viennent en aide à près de 1,5 million de personnes au Québec.

À propos de Centraide Abitibi Témiscamingue et Nord-du-Québec : Après une réflexion approfondie pour accentuer positivement leur action dans la communauté, six Centraide du Québec, dont Centraide ATNQ, ont fusionné en 2017 pour former Centraide des Régions centre-ouest du Québec. En unissant leurs forces, cette approche partagée permet d’accroître localement leur mission en étant plus efficaces sur le plan administratif. Elle renforce aussi leur action dans chacune de leur région et assure que chaque dollar investi demeure dans la communauté où il a été amassé.